Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de afrohistorama.over-blog.com

PLAINTE CONTRE BLAISE COMPAORE POUR CRIME.

3 Février 2011 , Rédigé par afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire

         Pourquoi Les associations Africaines et de la Diaspora Africaine doivent-elles porter plainte contre Blaise Compaoré le Président-dictateur du Burkina Faso Pour Crime et complicité de crime  contre l’humanité au tribunal Pénal d’Abidjan en Côte d’Ivoire?


POUR COMPRENDRE

Parce que:

1) Crime : Il reconnait avoir tué Thomas Sankara

2) Crime contre l’humanité : Il y a des preuves matérielles qui démontrent qu’il a organisé les terroristes qui ont semé la terreur en Côte d’Ivoire.

Ce sont la des motifs graves qui peuvent permettre son arrestation s’il met pieds à Abidjan. Car c’est de ca qu’il s’agit. C’est totalement inacceptable que le président Mauritanien accepte ce criminel dans son équipe. Cela veut dire l’équipe est empoisonne dores déjà.  Et c’est ce moqué du peuple ivoirien et des Africains, surtout des milliers de morts  depuis 2002, et de la mémoire de Sankara.

Cette manœuvre a aussi pour but de l’expulser du panel des 5 chefs d’état pour indésirabilité.

Le silence ne doit pas être de mise dans cette histoire, car cet homme est le problème de la Côte d’Ivoire et non la solution.

Son appartenance à ce panel le discrédit et voue son travail à un échec.

Il peut être remplacé dans le panel, parce que c’est le président Nigérian qui a été choisi en premier pour  des raisons  personnelles à décliner la proposition.

Si vous ou votre association voudrait participer  au collectif de la plainte et de la petition,  faite le savoir le plus rapidement possible.

 

                          Pour rejoindre le collectif des associations: info.afrikunie@gmail.com

   
                                Afrik Unie pour la  C
ôte d'Ivoire


Lire la suite

The death certificate of UN signed in Addis Ababa.

2 Février 2011 , Rédigé par afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire

 

Luc Banemeck1Analysis from our in-house Strategist Consultant of African politics
  
 The African Heads of State signed the death certificate of the UN and all its satellite institutions in Addis Ababa January 31, 2011.
  
Click here to read the solemn declaration of the Conference of Heads of State and Government of the African Union 31 January 2011.
  
Comments
There are two messages that the heads of African states have sent the world and especially the Security Council of the UNITED NATIONS.
1) We no longer accept cash as it is your decisions.
2) We do not want your interference in our affairs until there is at least 2 representatives of Africa in the Security Council with veto RIGHT, or a complete overhaul of the organisation on other bases
.


The message cannot be clearer than that. Understand who wish.

    
This message went unnoticed. Many African commentators do not speak about it.

Africans should remember the last meeting of heads of African states in Addis Ababa only on the angle of the two decisions.
Normal Westerners do not fall. As in their habits, What is surprising is that Africans do no point it as well.
What we can say is that the African Union has got rid of that thing (UN) as a rotten yam.


1) The heads of state announced their solemn declaration:
 For Sudan
- We congratulate the Sudanese people have completed the implementation of the main pillar of the Comprehensive Peace Agreement (CPA) in January 2005, namely self-determination referendum for southern Sudan. This success confirms the commitment of the Sudanese people and its leaders never to resort to war and, now, to settle any dispute which may arise by exclusively peaceful means.
We salute the courage, vision and dedication of the Government of Sudan (GoS), under the leadership of President Omar Hassan Al Bashir and the 1st Vice-President and Chairman of the Government of Southern Sudan (GoSS) Salva Kiir Mayardit, who
helped achieve this remarkable result. Our continent is secured to the two national leaders.

  
Reminder: Mr Al-Bashir was indicted by the International Criminal Tribunal by  Mr CAMPO.
UA

Comment:

    Reassuring his complete support to president Al Bashir  The AU sent a coded message to TPI of Mr Campo, that your charges of Africans do not pass anymore.
These are charges for Africans, we do recognize your decisions because Fairless, and there is very important for the African Union to prove that it is on the road to maturity.

Second important decision on Cote d'Ivoire:

   Remember that the UN representative in Côte d'Ivoire Mr. Choi (Reminder: within the scope of a UN investigation for corruption) and his fellow-Ban ki-Moon have certified the results of presidential elections in Côte d'Ivoire, and refuse a recount or evaluation of votes.
Knowing that they had organized the "cheat".

Example of arithmetic:
How can you say 250000 votes + 150000votes = 43 000 votes.

Did they attempt the cheat because they thought Africans cannot count, Today they must understand all Africans can count.

Second message of the African Union

By offering a group of expert to assess the situation in Côte d'Ivoire. The African Union is going once again, against the advice of the United Nations Organization.
  
These two decisions are of paramount importance, it is true that they are silent in the media. Even African newspapers do not relate that part of analysis.
Nevertheless, this does not diminish their historical significance. Namely signing the death certificate of the United Nations.
This is a turning point vis-à-vis that institution "diamond jubilee" which is responsible for the death of millions of Africans and disorganization of African countries since its birth (1945).
African should understand all non African organization such as Commonwealth, Francophonie, UN and all its satellite organizations was set up again Africa. Unless we bear this in mind now, otherwise we will encounter again in the future the same problems.

Lire la suite

SIGNATURE DE L'ACTE DE DECES DE L'ONU A ADDIS

2 Février 2011 , Rédigé par afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire

Luc Banemeck1 UNE ANALYSE DE NOTRE CONSEIL STRATEGIQUE MAISON

 

Les Chefs d’Etats Africains signent l’Acte de décès de l’ONU et de toutes ses institutions satellites à Addis Abeba le 31 janvier 2011 ?

 

Cliquez ici pour lire la Déclaration solennelle de la Conférence des Chefs d'Etat et de Gouvernement de l'Union Africaine le 31 janvier 2011.

 

Commentaires

Il y a deux messages que les chefs d’états Africains ont envoyés au monde entier et surtout au Conseil de Sécurité DE L'ONU.

1)    Nous n’acceptons plus comme argent comptant tes décisions.

2)    Nous ne voulons plus tes ingérences dans nos affaires tant qu’il n’y a pas au moins 2 représentants  de l’Afrique au sein du conseil de sécurité avec DROIT veto, ou une refonte complète de l’organisation sur d’autres bases.


Le message ne peut pas être plus clair. COMPRENDRA QUI VOUDRA


    Ce message est passé inaperçu. Beaucoup de commentateurs Africains n’en parlent pas, alors que c’est ce qu’il faut retenir de cette dernière réunion des chefs d’états Africains à Addis Abeba.

Normal que les occidentaux ne le relèvent pas. Comme dans leurs habitudes,

Ce qui est étonnant c’est que les Africains n’ont plus ne le font point.

Ce qui nous permet de dire que l’Union Africaine s’est débarrassé de ce machin (ONU) comme une igname pourrie.

1)    Les chefs de l’état dans leur déclaration solennelle annoncent :

 Pour le soudan

-          Nous tenons à féliciter le peuple soudanais pour avoir mené à bien la mise en œuvre du pilier principal de l'Accord de paix global (CPA) de janvier 2005, à savoir le référendum sur l'autodétermination pour le Sud du Soudan. Ce succès confirme l'engagement du peuple soudanais et de ses dirigeants à ne plus jamais recourir à la guerre et, dorénavant, à régler tout différend qui pourrait surgir par des moyens exclusivement pacifiques.

Nous saluons le courage, la vision et le dévouement du Gouvernement du Soudan (GoS), sous la direction du Président Omar Hassan Al Bashir et du 1er Vice‐Président et Président du Gouvernement du Sud‐Soudan (GoSS) Salva Kiir Mayardit, qui ont permis de parvenir à ce résultat remarquable. Notre continent reste solidaire de ces deux dirigeants nationaux. 

 

Rappel : Mr Al Bachir a été inculpé par le tribunal injuste pénal International de Mr CAMPO.


 

Comment :

    Rester solidaire d’Al Bachir est un message codé envoyé au portugais Campo du TPI, que tes inculpations d’Africains ne passent plus.

Ce sont des inculpations à la carte, nous ne reconnaissons point tes décisions. Et là c’est très important pour l’Union Africaine qui prouve qu’elle est sur la voie de la maturité.


Deuxième décision importante. C’est sur la Côte d’Ivoire :


   Souvenez-vous que le representant de l'ONU en Côte d'Ivoire Mr Choi (Rappel: sous le coup d'une enquete de l'ONU pour corruption) et son compatriote Ban-ki-Moon ont certifié alambiqué les resultats des élections présidentielles en Côte d’Ivoire, et refusent le recomptage ou l’évaluation des procès-verbaux.

Sachant qu’ils avaient organisé la « triche ».

Exemple de l'arithmétique:

Comment peut-on dire  250 000 voix + 150 000 voix = 43 000 voix

Même compté ils ne savent. Croyaient –ils parce qu’ils fréquentent des Africains qui ne savent pas compter, donc tous les Africains ne savent pas compter. Ils ont compris que les africains savent compter.


Deuxieme message de l'Union Africaine

UA-copie-1.jpg

En proposant un groupe d’expert chargé d’évaluer la situation en Côte d’Ivoire. L’Union Africaine s’inscrit une deuxième fois contre l’avis de l’Organisation des nations Unie.

 

Ces deux décisions sont d’une  importance capitale, il est vrai qu’elles passent sous silence dans les medias. Même les  journaux Africains n’en parlent pas.

Ceci n’enlève en rien leur importance historique.  A savoir la signature de l’acte de décès de l’Organisation des nations Unies.

Elles marquent un tournant vis-à-vis de cette institution « soixantenaire » qui est responsable du malheur des pays Africains depuis sa création (1945). 

Lire la suite

N'ayez crainte sur la désignation de Compaore comme

2 Février 2011 , Rédigé par afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire

   membre du Panel des 5 Chefs d'état. EN STRATEGIE ON APPELLE CELA DE LA NEUTRALISATION ET DE LA DIVISION DANS LE CAMP ADVERSE.

 

Luc Banemeck1ANALYSE DE LUC BANEMECK Consultant en Stratégie.


              Quelle belle leçon de sagesse et de démocratie à tous les va-t-en guerre (Wade, Comparé, Sarkozy , Goodluck, Ban ki –Moon), donnée par l’Union Africaine pour une premiere fois. Fallait-il attendre 50 ans? Il n'est jamais trop tard pour bien faire.


Tournée de mobilisation du Général Blé Goudé pour  démontrer à Mr Compaoré( le tueur de Thomas Sankara)  membre imposteur du Panel des 5 chefs d’états cooptés par l’Union Africaine pour faire l’audit de la situation postélectorale, qu’il ne sera pas le bienvenu en Côte d’Ivoire.

Contrairement à ce que racontent les média d’intox. Ce Panel vient en Côte d’Ivoire pour vérifier les procès verbaux et si besoin faire le recomptage des votes en compagnie d’experts des élections de l'Union Africaine, qui avaient dé ja donné un avis balayé  d'un revers de mains par la né buleuse internationale. Quelle belle victoire pour ces experts qui reviendront juste  confirmer leurs dires.Bien entendu dans le cadre des lois Ivoiriennes.


C'est la raison pour laquelle les Ivoiriens, les Africains, Panafricains et Afro-descendants doivent rester mobiliser jusqu'à la décision finale. Car l'ennemi a plus d'un tour dans son sac.

N’écoutez pas ce que l’ONU ou qui que ce soit peut dire. Cela n’a aucune importance. Les présidents Africains ont décidé le reste c’est de la Foutaise. Ban-Ki-Moon qui demande a Ouattara de former un gouvernement d’Union nationale comme si ce dernier est le président de Côte d’Ivoire.

Maintenant que peut-il se passer ?

 Il faut vraiment être un débile pour s’attendre à autre chose qu’à la vérité.

Que dit la vérité ? La vérité dit que si on est élu par les ivoiriens, dans les urnes, le conseil constitutionnel par les pouvoirs qui lui sont conférés vous installe point barre. Aucune autre forme de procès.

Que je sache c’est ce que le conseil constitutionnel Ivoirien a fait.  Donc l’Union Africaine en prenant une telle décision, elle veut désavouer intelligemment tous ceux qui par ignorance ou par intérêts ont déclaré ou accepté la proclamation administrative de Mr Ouattara comme vainqueur. Alors que l’organe suprême de la Côte d’Ivoire avait pris une autre décision définitive.

Pour l’introduction d’un va-t-en-guerre comme Mr Compaoré dans le panel  des 5?

Il fallait le faire pour  que le camp des perdant ne disent pas qu'on a pas pris en compte leur demande je pense c'est une décision juste. Surtout que elle a le mérite,

d'enseigner à Compaoré et ses acolytes que  la démocratie  c’est le vote et  non la guerre ou les assassinat de chef d’états.

Le vieux Wade a senti l’humiliation venir on ne l’entend plus il fait le mort, et le président Nigéria qui voulait absolument en découdre avec  les Ivoiriens s’est dégonflé a Addis, ou les autres chefs d'états lui ont demandé d’en finir avec une bande de brigand dans le delta du golfe de Guinée, le reste on verra après.

Ce que Compaoré, , Wade et Goodluck Jonathan voulaient c’est l’argent.  Car ayant chiffré la campagne militaire pour tuer les Ivoiriens, ces derniers commençaient déjà à se frotter les mains sur la manne que la communauté Internationale occidentale et les multinationales allaient verser comme argent.

Comptaient-ils aussi sur le plan militaire, sur les armées d’occupations ( Licorne et ONUCI) pour le faire en collaboration ? Ce que je leur rappelle toute fois ici, en Afghanistan, il ya plus de 10  armées. On connait le résultat. Je vais finir avec une citation du Général Philipe Mangou le Héro de la Guerre d’indépendance de la Côte d’Ivoire et Chef d’Etat major de l’Armée.

«  Nous ne voulons pas la guerre, mais si on oblige à la faire, alors ce sont les hommes qui font la guerre, nous la ferons. » A bon entendeur Baboo.

 


ECOUTEZ L'AVIS D'UN OBSERVATEUR DE L'UNION AFRICAINE

Lire la suite

Un Commissaire centrale de la CEI Denonce.

1 Février 2011 , Rédigé par afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire

 

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6