Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 décembre 2015 6 12 /12 /décembre /2015 11:56
Mr Patrice Ekwe Silo Edimo
Mr Patrice Ekwe Silo Edimo

LETTRE OUVERTE AUX MILITANTS DU MOUVEMENT PROGRESSISTE

DU CAMEROUN

CONVENTION DE LA TRANSITION

MAI 2016

Pour une victoire de l’opposition en 2018

L’opposition camerounaise peut et doit gagner, dans les années qui viennent une victoire importante et déterminante. Elle le peut parce qu’après trente-trois années de la Présidence de Paul Biya, l’impuissance du système UNC-RDPC à résoudre les problèmes des Camerounais apparait plus nettement au peuple.

Mais pour que cette victoire soit acquise et surtout pour qu’elle soit décisive, deux conditions préalables doivent être remplies :

- le RASSEMBLEMENT de l'ensemble des forces de l’opposition (partis politiques et société civile) sur un projet de gouvernement, sans lequel aucune victoire électorale n'est possible,

- la RENOVATION de notre parti le Mouvement Progressiste.

Un mouvement pour le rassemblement

A l’heure où l’échec du Président Paul BIYA et de son Gouvernement est criant dans tous les domaines : économique, social comme dans le domaine politique - Le Cameroun est malade de la politique du système UNC-RDPC.

Non content de terroriser 25 millions de Camerounais, encourager et exploiter le tribalisme pour prendre pied dans le pays - le Président Paul BIYA a fait beaucoup de mal à notre peuple. Il a gouverné contre lui, contre ses intérêts et contre son avis. Sa politique n’a qu’un nom : DERIVE.

La liste de ses dégâts est longue comme un jour sans fin. Et s’ils se valent en termes de gravité, il est un domaine dans lequel le Président Paul BIYA a atteint des sommets : sa politique contre la JEUNESSE. Le chômage des jeunes est une insupportable injustice. Cette jeunesse s’est sentie méprisée et discriminée au point de ne plus trouver d’autre moyen de se faire entendre que ces douloureux évènements de février 2008.

Devant les dégâts de la politique actuelle du système UNC-RDPC, les Camerounais sont de plus en plus nombreux à souhaiter un changement radical du système politique de l’Etat-Parti.

Ce n’est qu’en mettant la construction du rassemblement de l’opposition à l’ordre du jour qu’il est aujourd’hui possible de créer une alternative crédible au pouvoir du système BIYA et de ses courtisans alimentaires.

L’objectif politique prioritaire du Parti doit être de faire en sorte que les élections de 2018 donnent le pouvoir à une majorité et à un Gouvernement de rassemblement de l’opposition dans des conditions telles qu’il puisse, au cours des années suivantes, jeter les bases d’une société démocratique au Cameroun.

La stratégie du rassemblement de l’opposition reposera d’abord sur l’entente du M.P et du S.D.F(SocialDemocratic Front), ainsi que des autres formations progressistes. Les autres forces démocratiques et notamment l’U.D.C(Union Démocratique du Cameroun) prendront leurs responsabilités en fonction de cette entente : elles auront à choisir entre le rassemblement de l’opposition pour une alternance/alternative et le cartel des gestionnaires du système Biya.

Nous proposons donc que la direction du M.P engage sans tarder et au plus tard avant fin avril 2016, des pourparlers/discussions avec le S.D.F et les autres partis progressistes sur un projet de gouvernement. Ces pourparlers/discussions seront menés en particulier sur la base des principes démocratiques. Il va sans dire que s’il y a accord, cet accord politique sera soumis à l’approbation de la Convention du mois de mai 2016 qui jugera du respect de nos principes fondamentaux.

Cette méthode peut nous permettre d’établir devant le pays l’aptitude effective de l’opposition à gouverner sans que nous puissions prêter au soupçon de tergiverser et de ne pas vouloir vraiment le rassemblement.

La rénovation nécessaire

A cette stratégie M.P / S.D.F, certains militants du M. P peuvent objecter que dans une coalition avec le S.D.F nous risquerions d’être broyés et manipulés par un partenaire plus puissant. La question n’est pas de savoir qui au départ est le plus fort, mais qui dans une perspective dynamique est le mieux placé pour bénéficier de l’alliance.

A cet égard, le S.D.F a, à peu de choses près, le plein de ses militants, donc reste toujours le premier parti de l’opposition. Le M.P au contraire a perdu depuis sa création en 1991 une part importante de ses forces. Elles nous reviendront si nous adoptons une stratégie sans ambiguïté et mobilisatrice. En outre, beaucoup d’électeurs et de militants indécis, sensibles au pouvoir d’attraction du rassemblement de l’opposition auront tendance à se tourner vers le partenaire le plus démocratique et le plus imaginatif de cette coalition.

Il ne tient qu’à nous d’être ce partenaire. Aussi, loin de cristalliser notre infériorité actuelle par rapport au S.D.F, le rassemblement est un moyen et sans doute le seul, de rétablir en notre faveur l’équilibre au sein de l’opposition.

Encore faut-il que l’unité des militants se fasse non dans la paralysie mais dans la renaissance. Pour entraîner à lui les milliers de militants dont il a besoin, pour se rapprocher du peuple, le M.P doit mettre fin au divorce trop fréquent entre les principes proclamés et les comportements réels. Il doit aussi offrir de nouvelles forces d’action. La rénovation doit être suivie d’un renouvellement profond de nos structures, nos moyens et de nos Hommes.

Aujourd’hui, le Mouvement Progressiste doit prendre conscience qu’une nouvelle période s’ouvre pour lui !

Militants du Mouvement Progressiste, mobilisons-nous et travaillons pour l’avenir !

Amitiés Progressistes

Patrice Ekwe Silo Edimo

Section M.P France

Partager cet article

Repost 0
Published by Afrohistorama Media afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de afrohistorama.over-blog.com
  • Le blog de afrohistorama.over-blog.com
  • : AFROHISTORAMA Toute L’histoire sans histoire. CE QUE VOUS AVEZ TOUJOURS VOULU SAVOIR ET VOIR.
  • Contact

EVENEMENT

 

PROSPECTUS.jpg

 

Invitation: DEVOIRE DE MEMOIRE

Expo um1

CITOYENS

POUR LA MEMOIRE DU CAMEROUN

Affiche-semaine des heros et martyrs  

Renseignements:

Email : neuronesnews@gmail.com 

Mobile : 0033 (0)6 26 29 43 29

______________________________________________

 

Cote d'Ivoire le coup d'etat

 

 

Recherche

DIVERS

 


L’Observatoire des Elections

de la Diaspora Camerounaise

(OEDC)

OEDC-copie-1.jpg


Email: oedc-info@oumarou.net

 Google+:

observatoirelectioncameroun@gmail.com

 

France:0033(0)6 26 29 43 29

Belgique:0033(0)4 83 69 23 12

 

Skype: oelection-cameroun

Facebook: observatoire des élections

de la diaspora camerounaise

 

 

  ........................................................................................

Image historique

Artistes-et-ecrivains-noirs-en-1956.jpg

1956, Premier Colloque des Ecrivains et Artistes Noirs.

Du 19 au 22 septembre 1956 s'est tenu le premier congrès des écrivains et artistes

noirs à la Sorbonne organisé par Alioune Diop.

On pouvait y voir Amadou Hampathé Bâ (Mali), Léopold Sedar Senghor

et Cheikh Anta Diop (Sénégal), Aimé Cesaire et Frantz Fanon (Martinique),

Marcus James (Jamaïque), Richard Wright (Amérique), Jean Price Mars

 

 

----------------------------------------------------------------------

LISTE DES PAYS AFRICAINS ENCORE SOUS

OCCUPATION  ETRANGERE.

 PAYS                         TERRITOIRES OCCUPANTS
ILES CHAGOS                      Royaume-Uni
                                                 (Bases militaires de
                                                  DIEGO GARCIA)

2. ILE SAINTE HELENE         Royaume-Uni

3. ILES CANARIES                   Espagne
 
4. LES AÇORES                        Portugal

5. LES ILES MADERES            Portugal

6. LA REUNION                          France

7. MAYOTTE                                 France
8. CEUTA ET MELILLA               Espagne
Source : Union Africaine

------------------------------------------------------------


annonces

 

 


code noir

  CLIQUER: LE CODE NOIR

Ou recopier le lien ci-dessous

http://www.youtube.com/watch?v=XcSxRoCqbmk

 

 

Solomon-290x217

 

Histoires oubliées, histoires occultées

Solomon Northup (1808-1857)

La bande-annonce de 12 Years A Slave en VF 

AU CINEMA EN France à partir du 22 janvier

link

  CLIQUER:  BANDE ANNONCE

Ou recopier le lien ci-dessous

http:http://www.afrohistorama.info/article-la-bande-annonce-de-12-years-a-slave-en-vf-la-biographie-de-solomon-northup-122184090.html

 

 

  affiche-contre-l-esclavage-monetaire_001.jpg

 

images divers5

 

Affirmation

 

   ONU-complice-du-genocide-au-kongo.jpg

 

      Logo-Afrohistorama

      AFROHISTORAMA TV

 

  La-pensee-Africaine-Mbombog-Bassong.jpg

http://www.youtube.com/watch?v=b79adXinxYI&feature=share

Mbombog Mbog Bassong* est issu d’une famille fortement christianisée, d’un grand-père maternel chrétien et d’un grand-père paternel chrétien. En 1988, il rencontre Mbombog Nkoth Bisseck qui marque le deuxième tournant de sa vie après celle de Cheikh Anta Diop en 1986 à Paris. Chez ce dernier, il prend conscience de l’importance de l’histoire pour l’éveil de l’Afrique tandis que le premier assure son éducation initiatique. Aussi se décide-t-il de rompre avec le modèle chrétien et découvre, dans la connaissance africaine, un réservoir de savoirs dont l’humanité a à peine tiré quelque enseignement digne d’intérêt.

 ----------------------------------------------

 

 

simiol.jpg

     

  Mama Simone don't cry:

http://www.youtube.com/watch?v=Yz523NV-lLk

  Libérez Gbagbo:
 

http://www.youtube.com/watch?v=Jz0KXYq5l8g 

 

Massacres en Côte d'Ivoire       

http://www.youtube.com/watch?v=ylZgCoSsIh8

---------------------------------------------------------------------------

 

Liste des principales langues par pays africain


Algérie Arabe, Berbère            
Angola Kimbundu, Umbundu, Siope
Bénin Fon, Yoruba, Gun, Mina, BA’Atonou,

Dendi, Ditammari et Yom
Botswana Setswana
Burkina Faso Mossi, Dioula, Peul
Burundi Kirundi, Swahili
Cameroun Bassa, Bamoun, Fang, Fulani
Cap Vert Criuolo
RCA Sangho, Arabe, Hausa, Swahili
Tchad Sara, Arabe
Comores Shikomoro
RDC Swahili, Lingala, Ishiluba, et Kikongo
Congo Lingala, Kikongo
Côte d'Ivoire Baoule, Bete, Senoufo, Dioula
Djibouti Arabe, Afar, Somali
Egypte Arabe, Nubian
Guinée Equatoriale Fang, Bubi, Créole
Erythrée Afar, Bilen, Kunama, Nara, Arabe, Tobedawi, Saho,
Tigre, Tigrinya
Ethiopie Amharic, Oromigna, Tigrigna
Gabon Fang, Myene, Bateke, Bapounou/Eschira, Bandjabi
Gambie Manding, Wolof, Diola, Fulani
Ghana Ashanti, Brong Ahafo, Twi, Fanti, Ga, Ewe, Dagbani
Guinée Malinké, Susu, Fulani
Guinée-Bissau Criolo, Fulani, Manding, Pepel, Balante
Kenya Swahili
Lesotho Sesotho; Zulu and Xhosa
Libéria Mende
Libye Arabe
Madagascar Malgache
Malawi Chichewa
Mali Bambara, Songhai, Fulani, Arabe, Senoufo,
Malinke
Mauritanie Hassania, Arabic, Wolof, Soninke, Fulani
Maurice Creole, Hindi, Urdu, Hakka, Bojpoori
Maroc Arabe, Berbère
Mozambique Changana, Ndau, Makonde
Namibie Oshivambo, Herero, Nama, Afrikaans
Niger Hausa, Songhai, Arabe, Fulani
Nigeria Hausa, Yoruba, Igbo, Fulani
Rwanda Kinyarwanda
RASD Hassania, Arabe
São Tomé et Principe Forro
Sénégal Wolof, Fulani,Serer, Diola, Manging, Sarakolé
Seychelles Seselwa
Sierra Leone Mende, Temne, Krio
Somalia Somali, Arabic
Afrique du Sud Xhosa, Zulu, Afrikaans, Ndebele, Sesotho sa
Leboa, Sesotho, Swati, Xitsonga, Setswana,
Tshivenda
Soudan Arabe, Nubien, Dinka, Masaleet Shuluk, Nueer,
Zandi,Fur
Swaziland Swazi
Tanzanie Swahili
Togo Ewé, Mina, Kabyé, Cotocoli
Tunisie Arabe
Ouganda Swahili, Luganda, Ateso, Luo
Zambie Bemba, Kaonda, Lozi, Lunda, Luvale, Nyanja,
Tonga
Zimbabwe Ndebele, Shona

Source : Union Africaine