Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de afrohistorama.over-blog.com

Cameroun : Comment organiser la Coupe d’Afrique des Nations lorsqu’acheter un avion nous dépasse

16 Octobre 2014 , Rédigé par afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire

Cameroun : Comment organiser la Coupe d’Afrique des Nations lorsqu’acheter un avion nous dépasse

Cameroun : Comment organiser la Coupe d’Afrique des Nations lorsqu’acheter un avion nous dépasse

 

A mon Avis… Coupe d’Afrique 2019, le doute est permis sur la capacité du RDPC à organiser un tel évènement!. Incapable, d’organiser un congrès, incapable de réaliser ce qu’il a promis, incapable d’acheter un avion on se demande si notre pseudo gouvernement sera capable de construire, stades, routes, infrastructures hôtelières et de communication. Jusqu’à ce jour notre championnat d’élites se joue sur des champs de patates. Notre télévision nationale retransmet des rencontres sportives avec une caméra lorsque cela se fait avec une quarantaine de caméras ailleurs. Le public a fui les stades ou la pluie, le soleil, cognent dur ; pas de toilettes, les stades lieu de détente chez nous sont des endroits insalubres, incommodes.

Nos aéroports sont de qualité très moyenne. Il faut jouer sur pratiquement quatre stades. Les villes ont elle des aéroports viables ? Y a-t-il des routes pour relier nos villes ? Si déjà Douala et Yaoundé sont reliées par un axe ou dépasser un bus relève de l’exploit quid des autres routes ?L’eau, l’électricité seront-elles fournies de façon régulière et correcte ? On se pose la question à juste titre.


Nous sommes tous heureux d’organiser la CAN. Mais cinq ans c’est peu pour ce régime qui peine à assurer la sécurité de ceux qui sont censés assurer la notre. Si le boko haram n’est pas éradiqué dans les mois qui suivent, engager des travaux dans le grand nord pour accueillir des rencontres de la CAN comporte quelques risques. Et en ce cas, ou en cas de problèmes on envisagera une CAN sans une partie du territoire et du peuple camerounais.
Et dans les prochains mois, si Ebola ne s’est pas mêlé, si la sécurité n’est pas revenue, on envisagera de retirer cette organisation au Cameroun. Si on n’a pas payé des joueurs à temps, on peut construit des stades en retard.

De notre point de vue, il aurait fallu, s’occuper de notre développement d’abords et la CAN ensuite. Dans un pays ou tout est à refaire, organiser une manifestation de cette envergure n’est pas accueillir une dizaine de chef d’Etat !

Si pour nous aller sereinement à une compétition que d’autres organisent est un combat titanesque, comment en sera-t-il d’une compétition que nous organisons ? A ce jour tous les maux de notre football n’ont jamais été attaqués à la racine : que de décisions cosmétiques qui reviennent de façon cyclique.
En attendant de voir, acceptons ce cadeau de la CAF !

 

Par Kuissu Gérard
 

Source :ICICEMAC

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article