Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de afrohistorama.over-blog.com

ROLE DE LA RELIGION DANS UNE CIVILISATION

1 Mai 2014 , Rédigé par afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire Publié dans #PHYLOSOPHIE

ROLE DE LA RELIGION DANS UNE CIVILISATION

Pendant cette période de Pâques je me suis souvenu que lors de mon séjour en Provence j’avais l’habitude de me rendre le jour des grandes fêtes religieuses à la Sainte-Baume où Sainte Marie-Madeleine a passé quelques trente années à prier le Bon Dieu sur la montagne où elle vivait dans une grotte.

Elle se fit enterrer à Saint-Maximin les Bains, une bourgade se trouvant à proximité des Alpilles ; Si une telle place de pèlerinage avait existé en Russie, les gens y iraient par des dizaines de milliers pour adorer l’une des fondatrices de l’Eglise chrétienne. En France, à chaque fois je ne voyais que le désert hormis plusieurs touristes japonais ou allemands se promenant nonchalamment au pied de la montagne.

Pour comprendre mieux ce phénomène, nous avons fait appel aux lumières de l’un des bloggeurs les plus réussis de France qui jeta les bases de ce qu’on appelle de nos jours la ré-information : philosophe, écrivain et ennemi du conformisme Marc Rousset. On l’écoute !

Voix de la Russie. Est-ce que lundi de Pâques représente quelque chose pour vous ?

Marc Rousset. Noël est une fête païenne : Solstice d’hiver à l’origine et Noël me parle encore à l’âme !
Mais Pâques – non ! Parce qu’en ce qui me concerne, c’est une fête de dogme chrétien stricto sensu. Je voudrais vous faire part de quelques idées sur le dogme chrétien et les trois grandes religions monothéistes et ensuite aborder les idées que j’estime néfastes, malheureusement, de l’influence du christianisme sur le monde européen.

Dieu est pour moi tout ce que je ne comprends pas. C’est le mystère de la vie, de la pensée, de la création de l’univers, la notion de l’infini et du temps, de son début et de sa fin. Comment dans ces conditions peut-on être athée ? Dieu existe par définition en ce qui me concerne tant que l’univers n’aura pas délivré tous ses secrets. Et contrairement à ce qu’a pu dire Nietzche, il me semble que Dieu n’est pas mort : ce sont les seuls dieux monothéistes qui vont mourir !

Le créationnisme au vingt-et-unième siècle perd de plus en plus du terrain, me semble-t-il, face à l’évolutionnisme et aux découvertes de la science. Accepter les dogmes des trois grandes religions monothéistes – christianisme, judaïsme, islam – en ce qui me concerne, c’est non ! Selon Chateaubriand, le christianisme est une religion des miracles ce qui ne passe plus au vingt-et-unième siècle. Dostoïevski dans « Les frères Karamazov » a pu dire : « La foi ne naît pas de miracles mais c’est le miracle qui naît de la foi ! » Comment accorder le problème du Mal sur terre avec un Dieu-créateur supposé infiniment bon ? On voit bien que le christianisme est en train de s’écrouler en Europe et surtout en Europe de l’Ouest. La crise de vocation des prêtres est un signe. Et comme l’avait relevé Rougier dans son excellent livre « Celse contre les chrétiens », il y a une opposition manifeste entre Jésus Christ du Nouveau Testament, personnage humble, et le Dieu Tout-Puissant de l’Ancien Testament. Pour moi, Jésus a existé et – c’est un peu péjoratif ! – mais Il a été un illuminé ! Le christianisme est une secte juive qui a réussi.

Je voudrais aborder avec vous les idées que j’estime néfastes du christianisme sur le monde européen. La religion chrétienne ne parle que de pêché originel, de renoncement et d’expiation pour expier ce pêché. Le paganisme, lui, est une vie du monde basé sur le sens du sacré qui rejette le fatalisme. Il est fondé sur le sens de l’honneur, de la responsabilité de l’homme face aux événements de la vie. La nouvelle religion chrétienne à l’origine et à Rome, en particulier, s’était efforcée de substituer l’humilitas du croyant à la dignitas du Romain.

La religion chrétienne orthodoxe, elle, n’est pas tombée dans le piège du catholicisme romain. L’Eglise orthodoxe parle de la Sainte Russie, de la Patrie, du citoyen ; Elle a pris ses distances en avril 2006 avec la conception occidentale des droits de l’homme. Le message de Benoît XVI (« Aimez-vous ! Donnez ! ») n’est pas un concept avec lequel on construit une religion avec la dimension du sacré. Le drame de l’Ouest, c’est qu’à la différence de l’Inde, du Japon et même de la Russie, elle n’est pas une religion identitaire mais universelle ! « Tous les hommes sont frères ! » Mais la charité chrétienne n’est pas bonne pour s’opposer à l’invasion migratoire : « La parole chrétienne demande aux homme d’aimer ce qu’ils haïssent naturellement c’est-à-dire leurs ennemis et de honnir ce qu’ils aiment naturellement – eux-mêmes ! »

Les chrétiens selon Saint-Augustin, dans « La cité de Dieu » sont priés d’oublier la cité terrestre pour rêver de la cité de Dieu. Moi, je préfère les paroles d’Henri Janson : « Le cœur sur la main quand il faut, et la main sur la figure quand c’est nécessaire ! »

Ma conclusion c’est que les Européens, surtout à l’Ouest, doivent inventer une nouvelle religion du XXIième siècle tout en gardant leurs églises, leurs cathédrales et leurs clochers. Cette nouvelle religion sera très différente des 3 grandes religions monothéistes sémitiques qui nous viennent à l’origine du Moyen-Orient. Cette religion devra s’inspirer davantage des racines indo-européennes, grecques, romaines, druidiques en laissant une grande place au sacré, à la transcendance, à la nature, au dépassement de soi, au courage, à l’honneur, à une charité bien comprise, à la défense de la Cité et de la Patrie ! L’absence de la religion conduit au nihilisme matérialiste, individualiste, à la mort de l’espèce humaine. Le problème est de savoir : Quelle religion ? Voltaire disait : « Que chacun aille à Dieu par le chemin qui lui plaît ! »

Commentaire de l’Auteur. J’ai beau comprendre les raisons qui ont poussé mon ami Marc Rousset à ce raisonnement, je n’en reste pas moins profondément acquis corps et âme à la religion chrétienne. Mais il est vrai que l’orthodoxie véhicule d’autres idées que celles du monde catholique. Les religieux orthodoxes ont combattu pour leur patrie les armes à la main. Leur religion reste cantonnée dans un espace géographique et ethnique bien délimité ce qui n’est pas le cas du Vatican qui se veut consciemment à l’échelle de la planète Terre. Qui veut trop, perd tout, hélas ! Mais pour ce qui est de la nouvelle religion, elle ne saurait se construire sans Révélation Divine quant à la finalité de l’existence humaine ! Joyeuses Pâques tout de même, amis chrétiens !
 

Source :http://french.ruvr.ru/radio_broadcast/74538918/271496970/?fb_action_ids=755100194523885&fb_action_types=og.recommends&fb_source=aggregation&fb_aggregation_id=288381481237582


 

 

ROLE DE LA RELIGION DANS UNE CIVILISATION
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article