Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de afrohistorama.over-blog.com

Cameroun: La liberté de la presse sérieusement menacée. Harcèlement des journalistes de Aurore plus

1 Mai 2014 , Rédigé par afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire Publié dans #liberté de la presse

Cameroun: La liberté de la presse sérieusement menacée.  Harcèlement des journalistes de Aurore plus                                 

 

La Rédaction du journal Aurore Plus informe l’opinion publique nationale et internationale qu’elle est victime d’une entrave à la liberté de la presse en cette semaine de célébration de la journée internationale de la liberté de la presse.

En effet, quatre éléments de la Sécurité militaire (Sémil), conduit par le Lieutenant de Vaisseau Ekotto Gérald Thierry, Chef du Bureau des Enquêtes et Recherches Antenne Sémil du Littoral, qui s’est présent comme Capitaine, ont fait une  interruption énergique dans notre rédaction aux environs de 13H15 minutes au moment où nous étions en train débuter  la conférence de Rédaction.

De manière autoritaire,  le Lieutenant de Vaisseau Ekotto Gérald Thierry, a demandé de voir le Directeur de Publication, Michel Michaut Moussala et notre collaborateur Barthélemy Nzock. Confronté à l’absence de ces deux personnels, le Chef du Bureau des Enquêtes et Recherches Antenne Sémil du Littoral, a affirmé qu’il venait entendre le Dp et interpeller manu militari le journaliste Barthélemy Nzock.

C’est alors qu’il va exiger le personnel d’appeler le Dp pour lui indiquer qu’ils étaient présents dans sa rédaction avec ses éléments.

Par la suite, le Chef du Bureau des Enquêtes et Recherches va se résoudre de joindre au téléphone le DP Michel Michaut Moussala qui participe depuis ce matin à Yaoundé aux travaux de la Commission scientifique des derniers Etats généraux de la Communication.

De cette conversation téléphonique, le Lieutenant de Vaisseau Ekotto Gérald Thierry va demander au Dp dès son retour de se présenter à l’Antenne Sémil du Littoral en compagnie de son collaborateur convoqué.

Et pendant les  échanges entre les journalistes présent à la rédaction et le Lieutenant de Vaisseau Ekotto Gérald Thierry, ce dernier va affirmer que c’est lorsque les concernés vont répondre à leur convocation que l’objet leur sera dévoilé. Mais dans leur insistance d’identifier le journaliste recherché, ils vont présenter l’édition du journal Aurore Plus édition N° 1590 du mardi 29 avril 2014 avec en grande Une : «2è Région Militaire – Disparition des armes au Tribunal militaire de Douala». Article publié en page 7 et signé par Barthélemy Nzock. Et le Lieutenant de Vaisseau Ekotto Gérald Thierry va avouer que ce journaliste a publié un article sur une affaire encore confidentielle.

  • Nous notons que le DP et le journaliste ne sont pas convoqués pour une information fausse, mais qu’il leur serait reproché le fait que cette information soit publiée alors qu’elle était encore gérée dans le secret ;
  • Nous dénonçons cette violation de l’espace sacré de notre rédaction, ce qui interdit par la loi ;
  • Nous condamnons avec la dernière énergie toute volonté de contraindre au silence les professionnels de médias dans l’exercice de leur profession ;
  • Rappelons que le thème de la Journée internationale de la liberté de la presse de 2013 était : «Parler sans crainte : assurer la liberté d’expression dans tous les médias» et celui de cette année est : «La liberté des médias pour un avenir meilleur : contribuer à l'agenda de développement post-2015.»
  • Nous interpellons les organisations nationales et internationales pour qu’elle mette plus de pression sur les autorités gouvernementales afin que la sécurité de nos journalistes soient assurés comme l’ont exigé dans leur communiqué du 25 et 26 avril respectivement la Fédération internationale des journalistes (Fij) et Le Comité pour la protection du journaliste (Cpj) en réaction à l’explosion de la voiture de notre confrère Denis Nkwebo.

Source :  Aurore Plus

Cameroun: La liberté de la presse sérieusement menacée.  Harcèlement des journalistes de Aurore plus
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article