Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mars 2014 7 02 /03 /mars /2014 09:00
Bruit de bottes entre le Cameroun et le Nigéria

Bruit de bottes entre le Cameroun et le Nigéria :

LES AUTORITÉES NIGÉERIANES ACCUSENT LES FORCES DE SECURITÉS CAMEROUNAISES D’ÊTRES EN COLLISION AVEC BOKO HARAM POUR DÉSTABILISER LE NIGERIA ;

Est-ce pour cela que François Hollande est parti voir Goodluck Jonathan ?

Il y a de fortes indications que le Nigeria et le Cameroun risque d’entrer en conflit sur ​​Boko Haram. Car le gouvernement fédéral Nigérian accuse le gouvernement Camerounais d'abriter des membres de la secte islamiste.

Le Journal Saturday Punch a appris jeudi dernier que le gouvernement fédéral Nigérian est de plus en plus frustré par le refus du Cameroun de coopérer avec le Nigeria dans ses efforts pour lutter contre la secte islamiste.

Une source d’un haut fonctionnaire du ministère des Affaires étrangères nigérian, confiait à à l'un des correspondants de Saturday Punch à Abuja, a déclaré que le président Goodluck Jonathan fera un rapport au Cameroun et aux organismes concernés des Nations Unies.

Une partie de la stratégie du gouvernement Nigérian est d'adopter la politique de poursuite, où l'armée du Nigeria va chasser les insurgés dans leurs cachettes et de les éliminer, tandis que ceux dans les cercles diplomatiques continueront avec diplomatie.

Saturday Punch a appris que c'était l'une des raisons pour lesquelles Jonathan a examinées à ce que les pays devraient être autorisés à chasser les terroristes fuyant dans d'autres pays tout en répondant aux homologues africains lors de la conférence internationale de jeudi sur la sécurité humaine , la paix et le développement : l'ordre du jour pour l'Afrique du 21e siècle , à Abuja .

Il avait demandé à ses collègues, comme de nécessité, de modifier leur approche collective et travailler en étroite collaboration pour affronter et vaincre les semeurs de haine qui ne respectent pas les frontières et les limites .

Il a dit , «Notre architecture doit reconnaître le fait que les criminels transfrontaliers ne respectent pas les frontières alors que les organismes d'application de la loi sont obligés de respecter nos frontières internationales,'' ajoutant:« Il doit y avoir de compromis sur ceci nous devons éliminer la criminalité et crimes transfrontaliers .

" Bien que nous respections nos frontières nationales, les terroristes se déplacent dans et hors de nos frontières, il est maintenant temps que nous devrions convenir, nous dirigeants africains qu'un acte de terreur contre une nation est un acte de terreur contre toutes les nations. "

Dans une allusion à peine voilée au Cameroun, le Président a déclaré: « Nous ne devons pas permettre à nos pays de devenir des refuges pour les terroristes, nous devons coopérer au maximum au-delà des frontières politiques et adopter des protocoles qui permettent à d'autres pays de poursuivre les terroristes dans leurs refuges dans d'autres pays.

«Bien que nous ne pouvons pas redéfinir nos frontières, nous pouvons redéfinir notre approche collective dans la lutte contre les insurrections transfrontalières ‘‘.

Saturday Punch a appris que le gouvernement fédéral était d'avis que, puisque les commissions mixtes n'avaient pas donné tous les fruits positifs, il convient de commencer à regarder vers une nouvelle direction.

" La meilleure option est d'impliquer l'armée et d'utiliser la politique de poursuite, a noté '' une source de ministère des Affaires étrangères.

Le gouvernement fédéral Nigérian est convaincu que le Cameroun a une histoire de recel de malfaiteurs qui utilisent son territoire pour déstabiliser le Nigeria.

Saturday Punch a appris que le gouvernement fédéral était au courant de l'indifférence inexplicable du Cameroun aux problèmes terroristes que rencontre le Nigeria. Une des sources a dit que dès 1906, le nord du Nigeria a souffert de la violence orchestrée par les chefs religieux dont les racines sont dans le nord du Cameroun.

Il a en outre appris que le gouvernement fédéral Nigérian a été perturbé par le Cameroun, contrairement au Niger et au Tchad, avait fourni un refuge pour fuir les membres de Boko Haram dans le nord du Cameroun.

Les frustrations du Nigeria ont été repris par le président Goodluck Jonathan, qui lors de la dernière présidentielle avec chat médias, a fait une référence voilée à des contacts faits avec le Cameroun sur Boko Haram.

Selon une source restée anonyme, la rébellion mahdiste 1906 à Kano a une empreinte de ces enseignants islamiques pseudos.

La source a rappelé que Mallam Muhammadu Marwa , mieux connu comme " Maitatsine " un natif Peuls de Marwa , dans le nord du Cameroun , a été chassé de la ville commerciale du nord de Kano par l'émir de Kano en 1962, il est parti s’installer au Cameroun.

Il a noté en outre que Maitatsine retourné au Nigeria en 1966 comme un maître coranique. " Marwa est restée dans le pays à recruter et endoctriner les jeunes hommes crédules jusqu'à il mena une insurrection dans les années 1980, '' a-t-il ajouté.

Commentant plus particulièrement sur l'insurrection de Boko Haram , la source a dit: « De toutes les indications , il semble y avoir une compréhension tacite entre les membres de la secte et les forces de sécurité camerounaises qu'ils peuvent opérer à partir de bases au sein de leurs frontières tant qu'ils ne lancent aucune au Cameroun .

"Le Cameroun a une histoire de recel de malfaiteurs qui utilisent son territoire pour déstabiliser le Nigeria. Vous pouvez rappeler que le chef de la secte islamique Maitatsine exploite la frontière avec le Cameroun et le Nigeria ''

En outre, un diplomate à la retraite qui a plaidé l'anonymat, a exprimé sa déception que le Cameroun n'avait pas pareille générosité avec le Nigeria, surtout après l'abandon de la péninsule de Bakassi.

Cependant, a dit que la situation n’était pas désespérée si le Nigeria pourrait tirer parti de sa relation saine avec les puissances occidentales comme les Etats- Unis et le Royaume-Uni pour faire pression sur la France qui, à son tour doit rappeler le Cameroun à l'ordre.

Les enquêtes menées par Saturday Punch ont en outre montré que les diplomates nigérians étaient à leur bout de ressources après plusieurs instances diplomatiques par le biais de la Commission mixte Nigeria / Cameroun qui cherchaient à renforcer les relations bilatérales entre les deux voisins a échoué.

La source fait référence à la guerre de l'Amérique en Afghanistan, qui dit-il a fait partie de la stratégie des États-Unis d’engager la guerre contre le terrorisme aux insurgés en dehors des frontières américaines.

Des sources militaires, qui a également plaidé anonymat parce qu'ils n'étaient pas autorisés à parler sur la question, a confirmé l'accord entre gendarmes camerounais et des agents de Boko Haram au Saturday PUNCH.

Source : Saturday Punch

Partager cet article

Repost 0
Published by Afrohistorama Media afrohistorama, Toute l'histoire sans histoire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de afrohistorama.over-blog.com
  • Le blog de afrohistorama.over-blog.com
  • : AFROHISTORAMA Toute L’histoire sans histoire. CE QUE VOUS AVEZ TOUJOURS VOULU SAVOIR ET VOIR.
  • Contact

EVENEMENT

 

PROSPECTUS.jpg

 

Invitation: DEVOIRE DE MEMOIRE

Expo um1

CITOYENS

POUR LA MEMOIRE DU CAMEROUN

Affiche-semaine des heros et martyrs  

Renseignements:

Email : neuronesnews@gmail.com 

Mobile : 0033 (0)6 26 29 43 29

______________________________________________

 

Cote d'Ivoire le coup d'etat

 

 

Recherche

DIVERS

 


L’Observatoire des Elections

de la Diaspora Camerounaise

(OEDC)

OEDC-copie-1.jpg


Email: oedc-info@oumarou.net

 Google+:

observatoirelectioncameroun@gmail.com

 

France:0033(0)6 26 29 43 29

Belgique:0033(0)4 83 69 23 12

 

Skype: oelection-cameroun

Facebook: observatoire des élections

de la diaspora camerounaise

 

 

  ........................................................................................

Image historique

Artistes-et-ecrivains-noirs-en-1956.jpg

1956, Premier Colloque des Ecrivains et Artistes Noirs.

Du 19 au 22 septembre 1956 s'est tenu le premier congrès des écrivains et artistes

noirs à la Sorbonne organisé par Alioune Diop.

On pouvait y voir Amadou Hampathé Bâ (Mali), Léopold Sedar Senghor

et Cheikh Anta Diop (Sénégal), Aimé Cesaire et Frantz Fanon (Martinique),

Marcus James (Jamaïque), Richard Wright (Amérique), Jean Price Mars

 

 

----------------------------------------------------------------------

LISTE DES PAYS AFRICAINS ENCORE SOUS

OCCUPATION  ETRANGERE.

 PAYS                         TERRITOIRES OCCUPANTS
ILES CHAGOS                      Royaume-Uni
                                                 (Bases militaires de
                                                  DIEGO GARCIA)

2. ILE SAINTE HELENE         Royaume-Uni

3. ILES CANARIES                   Espagne
 
4. LES AÇORES                        Portugal

5. LES ILES MADERES            Portugal

6. LA REUNION                          France

7. MAYOTTE                                 France
8. CEUTA ET MELILLA               Espagne
Source : Union Africaine

------------------------------------------------------------


annonces

 

 


code noir

  CLIQUER: LE CODE NOIR

Ou recopier le lien ci-dessous

http://www.youtube.com/watch?v=XcSxRoCqbmk

 

 

Solomon-290x217

 

Histoires oubliées, histoires occultées

Solomon Northup (1808-1857)

La bande-annonce de 12 Years A Slave en VF 

AU CINEMA EN France à partir du 22 janvier

link

  CLIQUER:  BANDE ANNONCE

Ou recopier le lien ci-dessous

http:http://www.afrohistorama.info/article-la-bande-annonce-de-12-years-a-slave-en-vf-la-biographie-de-solomon-northup-122184090.html

 

 

  affiche-contre-l-esclavage-monetaire_001.jpg

 

images divers5

 

Affirmation

 

   ONU-complice-du-genocide-au-kongo.jpg

 

      Logo-Afrohistorama

      AFROHISTORAMA TV

 

  La-pensee-Africaine-Mbombog-Bassong.jpg

http://www.youtube.com/watch?v=b79adXinxYI&feature=share

Mbombog Mbog Bassong* est issu d’une famille fortement christianisée, d’un grand-père maternel chrétien et d’un grand-père paternel chrétien. En 1988, il rencontre Mbombog Nkoth Bisseck qui marque le deuxième tournant de sa vie après celle de Cheikh Anta Diop en 1986 à Paris. Chez ce dernier, il prend conscience de l’importance de l’histoire pour l’éveil de l’Afrique tandis que le premier assure son éducation initiatique. Aussi se décide-t-il de rompre avec le modèle chrétien et découvre, dans la connaissance africaine, un réservoir de savoirs dont l’humanité a à peine tiré quelque enseignement digne d’intérêt.

 ----------------------------------------------

 

 

simiol.jpg

     

  Mama Simone don't cry:

http://www.youtube.com/watch?v=Yz523NV-lLk

  Libérez Gbagbo:
 

http://www.youtube.com/watch?v=Jz0KXYq5l8g 

 

Massacres en Côte d'Ivoire       

http://www.youtube.com/watch?v=ylZgCoSsIh8

---------------------------------------------------------------------------

 

Liste des principales langues par pays africain


Algérie Arabe, Berbère            
Angola Kimbundu, Umbundu, Siope
Bénin Fon, Yoruba, Gun, Mina, BA’Atonou,

Dendi, Ditammari et Yom
Botswana Setswana
Burkina Faso Mossi, Dioula, Peul
Burundi Kirundi, Swahili
Cameroun Bassa, Bamoun, Fang, Fulani
Cap Vert Criuolo
RCA Sangho, Arabe, Hausa, Swahili
Tchad Sara, Arabe
Comores Shikomoro
RDC Swahili, Lingala, Ishiluba, et Kikongo
Congo Lingala, Kikongo
Côte d'Ivoire Baoule, Bete, Senoufo, Dioula
Djibouti Arabe, Afar, Somali
Egypte Arabe, Nubian
Guinée Equatoriale Fang, Bubi, Créole
Erythrée Afar, Bilen, Kunama, Nara, Arabe, Tobedawi, Saho,
Tigre, Tigrinya
Ethiopie Amharic, Oromigna, Tigrigna
Gabon Fang, Myene, Bateke, Bapounou/Eschira, Bandjabi
Gambie Manding, Wolof, Diola, Fulani
Ghana Ashanti, Brong Ahafo, Twi, Fanti, Ga, Ewe, Dagbani
Guinée Malinké, Susu, Fulani
Guinée-Bissau Criolo, Fulani, Manding, Pepel, Balante
Kenya Swahili
Lesotho Sesotho; Zulu and Xhosa
Libéria Mende
Libye Arabe
Madagascar Malgache
Malawi Chichewa
Mali Bambara, Songhai, Fulani, Arabe, Senoufo,
Malinke
Mauritanie Hassania, Arabic, Wolof, Soninke, Fulani
Maurice Creole, Hindi, Urdu, Hakka, Bojpoori
Maroc Arabe, Berbère
Mozambique Changana, Ndau, Makonde
Namibie Oshivambo, Herero, Nama, Afrikaans
Niger Hausa, Songhai, Arabe, Fulani
Nigeria Hausa, Yoruba, Igbo, Fulani
Rwanda Kinyarwanda
RASD Hassania, Arabe
São Tomé et Principe Forro
Sénégal Wolof, Fulani,Serer, Diola, Manging, Sarakolé
Seychelles Seselwa
Sierra Leone Mende, Temne, Krio
Somalia Somali, Arabic
Afrique du Sud Xhosa, Zulu, Afrikaans, Ndebele, Sesotho sa
Leboa, Sesotho, Swati, Xitsonga, Setswana,
Tshivenda
Soudan Arabe, Nubien, Dinka, Masaleet Shuluk, Nueer,
Zandi,Fur
Swaziland Swazi
Tanzanie Swahili
Togo Ewé, Mina, Kabyé, Cotocoli
Tunisie Arabe
Ouganda Swahili, Luganda, Ateso, Luo
Zambie Bemba, Kaonda, Lozi, Lunda, Luvale, Nyanja,
Tonga
Zimbabwe Ndebele, Shona

Source : Union Africaine